Bourse

De quels volumes parle-t-on ?

Lorsqu'on analyse ou regarde les volumes associés à un actif coté en Bourse, il faut avant toute chose savoir de quels volumes il s'agit. Il existe en effet plusieurs types de volumes qu'il faut savoir distinguer.


Les volumes exprimés en nombre de transactions

Les volumes sont souvent affichés sur un graphique boursier
Les volumes sont souvent affichés sur un graphique boursier
C'est le nombre d'actions échangées au cours d'une séance de Bourse. A la clôture du marché, mais aussi en temps réel pendant la séance, vous pouvez connaitre le nombre de titres négociés entre acheteurs et vendeurs, et ce pour chaque action ou pour le marché dans son ensemble comme le volume de NYSE Euronext ou du NASDAQ. Cette notion de volume de transactions est simple à comprendre. Par exemple si pour une valeur donnée, la première négociation porte sur 500 actions achetées et donc vendues (pour une vente il y a un achat en contrepartie) alors le volume sera de 500. Toutes les transactions qui suivront seront ajoutées pour obtenir à la fin de la séance le volume de la journée.

Les volumes exprimés en valeur

Les volumes exprimés en valeur représentent le montant dans l’unité monétaire négociée au cours d'une séance donnée pour une action ou un marché. Ils sont donc exprimés en euro pour les Bourses de la zone euro et en dollar pour la Bourse américaine. Si l'on prend une action, il s'agit donc du nombre de titres échangés au cours d'une séance multiplié par la valeur de négociation. Si par exemple, au cours d'une séance, 500 titres sont échangés au prix de 8 euros, alors le volume correspondant pour cette transaction sera de 500x8=4.000 euros. C'est en additionnant tous les volumes des transactions effectuées pour une valeur donnée que l'on obtient le volume total en valeur de cette action.

Le tick volume

Il représente le nombre de variations de prix au cours d'une séance. Ainsi, chaque fois qu'une action change de prix (à la hausse ou à la baisse), alors elle produira 1 tick. Par incrément, à chaque variation du cours, on obtient le tick volume. Le tick volume est une mesure d'activité surtout utilisée pour les contrats à terme (les futures). Le tick représente en effet sur ce type de produit l'échelon minimum de cotation.

Le volume des positions ouvertes (Open Interest)

Les positions ouvertes sont spécifiques aux contrats à terme (Futures) puisqu'il représente l'ensemble des contrats achetés ou vendus correspondant à une ouverture de position (opération réalisée pour initier une position et qui s'oppose aux opérations de bouclage de position réalisées pour cloturer une position). Cela informe du nombre de positions globales des contrats détenus par les acheteurs et les vendeurs qui sont sur le marché et qui n'ont pas encore cloturé leur position. Par exemple, si un opérateur anticipe une correction de l'indice du Nasdaq et vend pour jouer la baisse 10 contrats Futures sur l'indice Nasdaq, alors la position ouverte sera augmentée de 10. Si une heure plus tard, il décide de cloturer la moitié de sa position en achetant 5 contrats, alors la position ouverte sera diminuée de 5.

Rédigé par Marc Leemson / BourseTrading.info le Lundi 12 Août 2013








Ouvrage recommandé
Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

Secrets pour gagner en Bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein

 34,00 € 
   32,30 €
Ne vous fiez pas au titre racoleur de cet ouvrage car il s'agit sans doute du livre le plus apprécié des lecteurs qui désirent investir en Bourse. Il présente une approche d'investissement claire, simple et didactique, basée sur la "Force relative", une notion qui compare une action à un indice boursier de référence...