Bourse


Comprendre la vente à découvert

Alors que pour l’investisseur particulier l’achat d’une action en bourse ou d’un produit financier va de soi, le concept de vente à découvert est souvent difficile à comprendre et à appréhender.


Le concept de base

La vente à découvert consiste à vendre un produit que l’on ne possède pas encore dans l’optique de le racheter plus tard pour le livrer à l’acheteur à la date convenue et avec l’espérance de voir son prix baisser entre-temps et de réaliser ainsi une plus-value. En effet, comme pour une opération d’Achat/Vente classique, si le prix de vente est supérieur au prix de rachat, l’opération sera gagnante. La seule différence est l’ordre dans lequel sont réalisées les opérations. 
  • Achat classique =  ACHAT puis VENTE
  • Vente à découvert = VENTE puis ACHAT

Quels produits pour la vente à découvert ?

Il existe trois supports directement accessibles aux investisseurs particuliers qu’il est possible de vendre à découvert : les actions en SRD, les futures (contrats à terme)  et les options. L’achat d’une action, d’un fond ou d’un contrat à terme permet de jouer une hausse du marché, tandis que la vente à découvert permet, elle, de miser sur une baisse. Toutefois, seule une partie des actions cotés sur la bourse de Paris peut être vendue à découvert ; on dit qu’elles sont éligibles au SRD car elles disposent d’une bonne liquidité et d’une capitalisation boursière suffisante.

Pour en savoir plus : Savoir pratiquer la vente à découvert, Action Future N°16 

Exemple d'une opération profitable de vente à découvert sur la valeur Air France (Source Metastock) - Cliquer pour agrandir
Exemple d'une opération profitable de vente à découvert sur la valeur Air France (Source Metastock) - Cliquer pour agrandir

Rédigé par Pierre François Geay / BourseTrading.info le 03/05/2010 | Lu 1537 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager