Auteurs


Charlie Munger


Charlie Munger
Charlie Munger
Charlie Munger, vice-président visionnaire de Berkshire Hathaway et compagnon inséparable de Warren Buffett, est de ceux dont les résultats d'investissement ont battu à plate couture les indices de marchés depuis plus d'un demi-siècle. Selon lui, une majorité d’investisseurs peut suivre son approche d’investissement et rencontrer le même succès.

Charlie Munger est né et a vécu les premières années de sa vie à Omaha aux États-Unis. Il a étudié les mathématiques à l'Université du Michigan, mais son parcours universitaire a été interrompu par la Seconde Guerre mondiale. Pendant la guerre il a servi en tant que météorologue dans l'armée américaine, et a poursuivi ensuite sa formation au California Institute of Technology.

Après la fin de la guerre, il parvint à s'assurer une place à la faculté de droit d'Harvard bien qu'il n'y ait jamais obtenu son diplôme de premier cycle.C'est durant son époque à Cal Tech qu'il a appris à aimer la Californie, et c'est tout naturellement qu'après ses études de droit il entreprît d'y créer un cabinet d'avocat avec quelques associés. Celui-ci devînt l'un des cabinets les plus prestigieux du pays.

En dépit de ce succès, c'est sur l'insistance de warren Buffett qu'il quitta bien vite sa profession juridique pour se consacrer à plein temps à l'investissement.
De 1962 à 1975, Charlie Munger géra les fonds d'un partenariat d'investisseurs et généra un rendement financier de près de 20%, à rapprocher des maigres 5% de rendement qu'affichait le Dow Jones sur la même période.
Il n'a jamais collectionné les Ferrari ou les propriétés de milliardaire. Et dans bien des aspects de son quotidien qui ne touchent pas à ses activités d'investissement, il adopte un style de vie bien ordinaire pour un multimilliardaire.

Livre(s) sur Charlie Munger en français :



Rédigé par Pascal Delmas / BourseTrading.info le 11/09/2017 | Lu 116 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Août 2017 - 13:01 David Einhorn

 




Mentions légales