Info Bourse >>


CAC 40 : Couloir


Graphique CAC 40 (cliquez pour agrandir)
Graphique CAC 40 (cliquez pour agrandir)
Le CAC 40 a connu pour la première séance de l’année une grande agitation pour au final abandonner pratiquement 1%. Le secteur bancaire est le principal responsable de cette déconvenue mais pas que. La déréglementation du secteur de l’autre coté de l’Atlantique n’est pas du goût du gouverneur de la BCE lequel trouve tout ceci bien dangereux. Ce refus de « libéralisme « n’est pas apprécié. Par ailleurs, la tension sur les marchés obligataires devient préoccupante avec des investisseurs étrangers qui n’écartent pas la possibilité d’une intronisation de Marine Le pen. Le fossé entre l’obligataire français et allemand se creuse et peu importe que le pronostic électoral soit bon ou mauvais. De tels mouvements sont préoccupants. Le CAC 40 dessine donc une bougie noire au sein d’un couloir bien borné par les 4750 et 4850 points.


Aux Etats-Unis, des catalyseurs haussiers restent à trouver pour justifier un retour par le Dow Jones au-dessus des 20 000 points. Le secteur pétrolier n’était pas là pour aider, lui qui recule assez significativement tandis que la libération des contraintes pour l’exploitation du gaz de schiste fait craindre le retour d’une offre pléthorique. Les grands indices jouent la carte de l’équilibre, un œil rivé sur le compte twitter du président…


Le CAC 40 devrait subir les nouvelles attaques dont est victime le secteur bancaire. Pourtant, la sérénité des marchés américains devrait l’aider à se maintenir dans le « couloir » précité. Les acheteurs ne rendent pas la main mais ils sont sonnés par quelques coups à l’estomac, une nouvelle mode…Tant que les 4750 points ne sont pas rompus , il y a matière à se reprendre !


Bertrand RICHARD

Rédigé par Bertrand Richard le 07/02/2017 | Lu 1582 fois

Envoyer Envoyer    Imprimer Imprimer          Partager Partager

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 16:42 Rebond des embauches aux États-Unis