Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur

ANALYSE GRAPHIQUE DU CAC 40


CAC 40 : Vive les taux Analyse graphique du CAC 40 le Vendredi 16 Décembre 2016 à 09:32, par Bertrand Richard.

CAC 40 : Vive les taux
Vive les taux ! L’idée même d’une remontée des taux, classiquement, imposait la communication des vases. Une saine gestion, apprenait-on, devait privilégier une faiblesse du risque. Le secteur obligataire est donc toujours celui qui doit en priorité accueillir les capitaux. Toute amélioration du rendement lui bénéficie donc. Nous assistons à tout le contraire avec une politique de la FED qui favorise les marchés actions pour des raisons simples. L’évocation de taux négatifs était pure folie sachant que la déflation peut provoquer des dégâts supérieurs à l’inflation. Pourquoi consommer ou investir si les prix seront plus avantageux plus tard ? Les banques commençaient à souffrir avec des marges de plus en plus rognées. Le secteur remercie nécessairement la FED et les marchés actions s’en réjouissent car le secteur obligataire, à ce point touché par la calamité, ne devient pas attrayant avec quelques points de base de plus. Les marchés veulent monter et tout prétexte est bon à prendre. Le seuil des 4800 points est débordé et les bougies blanches sont systématiquement plus corpulentes que les noires. Un petit repli, et cela repart…


Aux Etats-Unis, s’essoufflerait-on ? En effet, le Dow Jones regagne 0.30% mais avait perdu 0.60% la veille. Il s’approche, certes, des 20 000 points mais il lui manque ce petit supplément d’énergie. Il peut reprendre un peu de force mais après un sommet si hautement symbolique, l’alpiniste sait que la plaine l’attend. Le trimestre boursier s’achève aujourd’hui et sa facture d’excellence pourrait bien être payée à l’aube d’une nouvelle échéance. Le pire n’est jamais certain mais rien n’interdit d’y songer…


Le CAC 40 va connaître très probablement une séance volatile avec des sorcières pas toujours bien aimées quand vient le temps de l’expiration des contrats à terme des deux cotés de l’Atlantique. Une petite noire pour clôturer la semaine et harmoniser son damier pair impair ?